Rafael Alférez - Directeur Marketing de BMW Espagne

Posté par: Hadrien COTTIN 01/03/2017

En exclusivité pour Print Power Europe, le Directeur du marketing de BMW Espagne nous explique comment les supports imprimés continuent de jouer un rôle important dans la stratégie de marque du groupe.

« Notre catalogue est un élément clé et constitue la demande la plus fréquente des acheteurs potentiels de BMW visitant les concessionnaires »

                                                                                   

Comment se situe la relation actuelle entre BMW et les médias ?

Notre relation est basée sur l'ouverture et la transparence. Après plusieurs années au cours desquelles il était pratiquement impossible de donner des estimations d'investissement, nous avons pu, au cours des deux dernières années, donner une estimation raisonnablement précise de nos plans futurs, en particulier pour les magazines automobiles. Ce que nous avons conçu vis-à-vis des médias imprimés, ainsi qu'avec d’autres formes de médias, c’est un ensemble de règles de jeu transparentes qui sont développées à partir de notre stratégie et que nous maintenons au fil du temps. 

Comment BMW se situe concrètement dans le Print ?

Les magazines automobiles sont un pilier important de notre stratégie médiatique. Les journaux quotidiens, et en particulier les journaux régionaux, jouent également un rôle essentiel dans notre présence médiatique.

Quelle est l'importance donnée aux catalogues BMW?

Ils sont essentiels. Toutes les marques ont fait des pas significatifs vers la numérisation des catalogues et d’autres documents commerciaux, mais le catalogue est un élément clé et constitue la demande la plus courante des acheteurs potentiels de BMW visitant les concessionnaires.

Quelle stratégie médiatique trouvez-vous le plus efficace dans les journaux et magazines?

Les supports d'impression atteignent des objectifs différents selon qu'ils sont situés à l'échelle nationale ou locale. À l'échelle nationale, ils deviennent un complément fondamental à d'autres médias plus étendus, alors qu'à l'échelle locale, leur succès consiste en leur vitesse de livraison et la possibilité pour les lecteurs de trouver un message ou une offre spéciale d'un concessionnaire particulier. 

Quelle campagne BMW se distingue pour avoir un succès particulier avec l'impression?

En 2014, nous avons lancé une campagne dans la presse quotidienne dans laquelle nous avons publié un titre qui précisait le nombre de lecteurs de chaque type de média dans lequel BMW était présent. C'était une façon d’attirer l'attention et un bon exercice permettant de se rappeler que les ressources créatives peuvent tout à fait provenir de formats « classiques », tels que des encarts ou des publicités d'une demi-page.

Quel est votre principal défi pour 2015?

Du point de vue de l’annonceur, nous continuons à relever le défi de combiner divers médias afin de maximiser la portée, l’affinité et la fréquence, tout en veillant à ce que tous les médias agissent en synergie. La complémentarité est la clé.